ABOUT

LUCAS DERREZ

De 0 à 12 ans il se passionne pour la musique de Michael Jackson puis, Lucas découvre le paysage musical de la scène Soul, Funk, US des années 70-80 grâce au tourne-disque et à la collection de vinyles de son père. Son second coup de coeur musical sera George Benson. C’est ce qui le pousse à essayer la guitare, tout seul à 18 ans. Par la suite, il prendra  des cours avec Claude Djaoui, puis Philippe Troïsi. Plus tard, constatant qu’il lui manque quelque chose d’essentiel pour être complet, Lucas s’essaye au chant et découvre D’Angelo (Brown Sugar, Voodoo) qui sera un troisième choc ! De façon autodidacte, Lucas développe son propre style en composant pour King Krab et en proposant des reprises dans des versions assez personnelles pour Youtube.

ADAM DERREZ

Adam apprend la basse vers 13 ans après avoir écouté Marcus Miller sur les conseils de son frère. Insatiable, il se nourrit de tout. De Jamiroquai à Red Hot Chili Peppers en passant par Me’shell Ndegeocello et D’Angelo qui fut une révélation musicale également pour lui. Il intègre en 2009 le conservatoire de musique actuelle d’Aix-en-Provence et se forge sa propre expérience de la scène notamment en 2011 lors de sa rencontre avec Archie Shepp, pour qui il jouera, le temps d’une représentation. Plus tard il rajoute le clavier à ses compétences et le pratique au sein de son premier groupe de reprises. Depuis, les collaborations furent multiples notamment avec d’autres artistes locaux tels que le pianiste Cyril Benhamou, la chanteuse Tracy K. ou les producteurs Labo Klandestino ou Creestal. 

FLORENT SALLEN

Florent Sallen dit « Flo » ou « Doc » au sein de King Krab, commence la musique vers 8 ans. À son père musicien, il réclame une batterie qu’il obtient à la condition de prendre des cours. La maison de quartier la plus proche sera son terrain de jeu. Plus tard, il rencontre Pierre Bedouk avec qui il prendra des cours particuliers. Parallèlement, Florent accompagne son père dans tous ses groupes de reprise, ce qui forge sa culture musicale notamment dans le registre Pop/Rock 70/80. 14 ans c’est l’âge auquel il rencontre Adam pour la première fois. Avant même de savoir qu’ils joueront ensemble 10 ans plus tard, ils affutent déjà leurs style en jammant sur Marcus Miller ou Jamiroquaï…  À 16 ans, Florent arrête les cours avec Pierre Bedouk et s’inscrit à plusieurs masterclass (Billy Cobham, Mokhtar Samba, André Ceccarelli, Franck Agulhon).

 

La majorité est l’âge des choses sérieuses. C’est à ce moment qu’il intègre le groupe Pop/Rock français Linspektor. Avec eux, Florent part enregistrer un single à Londres et tourne un clip. Après une série de concerts ébouriffants et 4 ans d’aventure, le groupe se sépare.
Flo est un tenace. C’est pour cela qu’il reprend les cours avec Nicolas Mardirossian et continue à jouer des reprises dans diverses formations.

 

En 2012, il rencontre Lucas et fonde avec un ancien membre de Linspektor un live band taillé sur mesure pour « Belle Aire », le club marseillais le plus cool du moment. Adam les rejoins très vite. Les deux frères trouvent en Florent un ami et musicien de grande qualité et ils ne tardent pas à monter ensemble la formation nécessaire pour interpréter les titres du projet King Krab en live.

 

2015 est une année notable dans le parcours du « Doc » : Après deux années de travail sur le live de King Krab, il intègre parallèlement le Mars Street Band, la formation live accompagnant DJ Djel sur son projet « Rendez-vous », aux côtés de Labo Klandestino et K-méléon (MC du groupe La Méthode). 

KEVIN GELSI

Kévin démarre seul l’apprentissage du piano tardivement, à l’âge de 18 ans. La passion et la ferveur dont il fait preuve l’amènent à intégrer 3 ans plus tard la faculté d’Aix-en-Provence pour un cursus de musicologie ainsi que le conservatoire de musique actuelle où il apprend aux côtés de Philippe Coromp. C’est là-bas qu’il rencontrera Adam. Kévin développe une grande polyvalence qui lui permet d’accompagner différentes formations au sein du conservatoire, mais également dans un registre classique pour des cours de danse. Il développe son intérêt pour le jazz en intégrant le big band 13, dirigé par Thierry Riboulet.

 

En 2011, les frères Derrez lui proposent de former un groupe qui n’a pas encore de nom, ni même de direction particulière si ce n’est une volonté certaine de jouer dans un registre groovy. À la fin de l’année le nom du groupe est arrêté et ils auront l’opportunité d’enregistrer une première composition avec leur batteur de l’époque, Jonathan Toniutti, dans un studio parisien. À l’issue de cet enregistrement, Lucas et Adam veulent prendre du temps pour réfléchir à la suite des évènements et mettent le groupe en suspens. Kevin poursuit sa route au conservatoire et intègrera quelques temps plus tard le projet de Gabriel Dallen.

 

À l’été 2014, Kévin croise à nouveau la route des frères Derrez qui finalisent leur album. Il réintègre King Krab et fait connaissance avec Florent, leur batteur depuis 2013.
Depuis, il a décroché son diplôme d’études musicales et donne des cours. Il se produit toujours dans diverses formations de reprises et poursuit sa route avec King Krab.